À nous de jouer !

Le poids du vide - Court-métrage



Le contexte de la crise sanitaire actuelle semble mettre de la lumière sur la problématique de la solitude des personnes âgées. Par ailleurs, les mesures sanitaires mises en place pour les protéger ont paradoxalement pu exacerber cette réalité. Ayant travaillé pour une institution de maintien à domicile lors du premier confinement, j’ai été confronté à la problématique de la solitude chez ces individus. Cette expérience m’a profondément touché et mené à vouloir traiter de ce sujet à travers une réalisation audiovisuelle.

Le poids du vide est un court-métrage qui raconte le quotidien d’une femme âgée veuve qui se retrouve seule chez elle. Elle est prise de souvenirs d’un passé moins solitaire entouré de son compagnon et de ses petits-enfants. C’est en touchant certains objets ou en se trouvant dans certaines pièces qu’elle vient à se remémorer ces moments partagés avec d’autres. Le contraste se dessine alors entre son quotidien actuel, pesant, répétitif où le vide prend une place importante à l’image et un passé plus coloré, simple mais chaleureux. Les couleurs dominantes de son présent sont froides, la lumière moins englobante laissant des parts d’ombres sur son visage alors que le passé est au contraire marqué par des couleurs chaudes et une lumière plus prononcée. La protagoniste est souvent représentée dans une petite partie du cadre, insistant sur le vide environnant qui s’impose et prend l’espace. Le vide est aussi sonore par l’absence de musique et le peu de sons environnants (son de la télé, son provoqués par ses actions quotidiennes). Le son n’évoque pas une forme de vie mais simplement de gestes nécessaires à sa survie.

Les dialogues et les actions sont relativement limités dans ce récit, laissant plus d’espace au vide et à une réflexion sur le rapport au temps suggérée plus qu’énoncée. On sous-entend alors que le temps est un facteur essentiel de la qualité d’écoute et de présence entre les personnages. Il semble difficile d’être ensemble et d’être pressé à la fois.

Le monde extérieur semble isoler la protagoniste de par son rythme effréné. A mesure que ce rapport entre temps et présence est exploré, on se rend compte qu’elle n’est pas la seule à en souffrir.

Le court-métrage prend une autre direction avec la visite de sa petite-fille qui, elle, s’arrête pour prendre le temps avec sa grand-mère.





En pratique

#lien intergénérationnel       #lien social       #relation       #solidarité       #vivre ensemble      


 

Ce court-métrage pose la question du temps que l'on se donne, de la disponibilité que l'on a les uns pour les autres. Il explore le besoin de repenser la qualité du vivre ensemble et l'importance du lien social et du lien intergénérationnel.



Appels à engagement
Crowdfunding pour Le poids du vide - court-métrage sur la solitude chez les personnes âgées
Jeunes Associés Temporairement à Une Région
Association AUPADAMA - aide alimentaire pour les familles avec enfants touchées par la crise du coronavirus
Collectif pour une vie nocturne riche, vivante et diversifiée
Image / illustration
Journée d'inauguration de la plateforme AutreSens