À nous de jouer !

Je fixe des objectifs

Tu avances bien ! Tu as une idée de projet, tu as identifié ton problème et ton contexte. Mais finalement quelles activités vas-tu mener exactement et quels sont tes objectifs ? Pour cette troisième étape, tu vas devoir préciser ton projet !

Pour cela tu peux t’aider de ta réflexion sur le contexte et sur la problématique pour dessiner exactement les contours de ton projet et spécifier les objectifs et les activités que tu veux mener. Imagine que dans ton contexte, tu aies noté que tes voisins et voisines provenaient d’origine très différentes et que du racisme était présent dans leur discours. Si la finalité de ton projet est d’améliorer la vie dans l’immeuble et que ton objectif principal est que les voisins et voisines se connaissent mieux entre eux et elles, un sous-objectif peut être de réduire les préjugés liés aux origines. A toi ensuite de choisir quelle activité tu veux mettre en place durant ton repas pour atteindre ton objectif. Tu peux proposer que chacun et chacune amène un plat typique ou proposer un jeu pour briser la glace et les préjugés.

Pour faire cet exercice, tu as deux solutions. Dans un premier temps, tu peux établir la vision de ton projet. Les personnes les plus artistiques peuvent dessiner, mais il est aussi possible de simplement faire un schéma. Aide-toi de toutes les connaissances que tu as accumulées et dessine ton repas idéal. Où est-il ? Quels types d’échanges on les intervenant-e-s ? Que se passe-t-il ? Cela te permettra non seulement d’avoir des idées mais aussi de les mettre sur papier.
Par la suite, tu peux préciser en posant tes objectifs sur le papier. Tu peux commencer par noter sur une feuille la finalité, puis ton objectif principal. Par la suite, tu peux te poser la question suivante : quels objectifs dois-je atteindre dans mon contexte pour atteindre mon objectif principal ? Tu l’auras sans doute compris, il s’agit de poser des objectifs spécifiques à ton contexte. Par exemple, réduire les préjugés racistes, mais cela peut être aussi favoriser l’échange intergénérationnel ou réduire des difficultés des mobilités de certains voisins et voisines. C’est toi l’expert-e !

Une fois tes objectifs spécifiques posés, il te suffit de réfléchir aux activités que tu veux mettre en place pour les atteindre. Ni vue, ni connu, tu viens de construire un cadre logique. 😉

Tu avances bien ! Tu as une idée de projet, tu as identifié ton problème et ton contexte. Mais finalement quelles activités vas-tu mener exactement et quels sont tes objectifs ? Pour cette troisième étape, tu vas devoir préciser ton projet !

Pour cela tu peux t’aider de ta réflexion sur le contexte et sur la problématique pour dessiner exactement les contours de ton projet et spécifier les objectifs et les activités que tu veux mener. Imagine que dans ton contexte, tu aies noté que tes voisins et voisines provenaient d’origine très différentes et que du racisme était présent dans leur discours. Si la finalité de ton projet est d’améliorer la vie dans l’immeuble et que ton objectif principal est que les voisins et voisines se connaissent mieux entre eux et elles, un sous-objectif peut être de réduire les préjugés liés aux origines. A toi ensuite de choisir quelle activité tu veux mettre en place durant ton repas pour atteindre ton objectif. Tu peux proposer que chacun et chacune amène un plat typique ou proposer un jeu pour briser la glace et les préjugés.

Pour faire cet exercice, tu as deux solutions. Dans un premier temps, tu peux établir la vision de ton projet. Les personnes les plus artistiques peuvent dessiner, mais il est aussi possible de simplement faire un schéma. Aide-toi de toutes les connaissances que tu as accumulées et dessine ton repas idéal. Où est-il ? Quels types d’échanges on les intervenant-e-s ? Que se passe-t-il ? Cela te permettra non seulement d’avoir des idées mais aussi de les mettre sur papier.
Par la suite, tu peux préciser en posant tes objectifs sur le papier. Tu peux commencer par noter sur une feuille la finalité, puis ton objectif principal. Par la suite, tu peux te poser la question suivante : quels objectifs dois-je atteindre dans mon contexte pour atteindre mon objectif principal ? Tu l’auras sans doute compris, il s’agit de poser des objectifs spécifiques à ton contexte. Par exemple, réduire les préjugés racistes, mais cela peut être aussi favoriser l’échange intergénérationnel ou réduire des difficultés des mobilités de certains voisins et voisines. C’est toi l’expert-e !

Une fois tes objectifs spécifiques posés, il te suffit de réfléchir aux activités que tu veux mettre en place pour les atteindre. Ni vue, ni connu, tu viens de construire un cadre logique. 😉

A découvrir

DECHARGE Productions

Potager collectif du Goubayet

Le poids du vide - Court-métrage

On s'att-RAP !