À nous de jouer !

Collectif Jeunes aidants



Histoire :
Il était une fois quatre adultes, Sophie, Muriel, Florian et Aurore, qui étaient habités par le même désir très fort : tenter d’éviter que d’autres enfants qu’eux ne vivent la souffrance, la solitude et la détresse face aux manifestations de la maladie psychique d’un parent ou d’un proche. Le prix à payer est trop élevé pour un enfant ! Les conséquences sont durables et les cicatrices restent profondes. Il faut donc agir pour les épauler, les accompagner et, ainsi, les soulager dans leurs parcours.

But :
Le but du Collectif Enfants Aidants est de mettre l’expérience acquise dans des situations de vulnérabilité psychique d’un proche au service des enfants concernés et de contribuer à visibiliser la thématique auprès du grand public et des institutions dans la région de l’arc lémanique.

Objectifs
Apporter un soutien direct aux enfants aidants
Partager des expériences pour une meilleure détection, approche et protection des enfants qui vivent une telle situation
Sensibiliser le public et les professionnels sur les spécificités rencontrées par les enfants aidants
Reconnaître et faire reconnaître l’expertise de l’enfant aidant
Démystifier la souffrance des enfants par la sémantique et la narrativité

Projets :
Offrir un espace d’écoute, de conseil et d’actions concrètes pour les enfants de tout âges
Proposer des activités entre pairs
Accompagner les enfants par le biais de parrainage/marrainage
Communiquer et témoigner

Témoignage :
« Je n’ai jamais mentionné que j’étais mal à l’aise et exprimé mes souffrances parce que je pensais que cela allait créer beaucoup plus de dommages. Et finalement, j’ai fait une enfance où l’on m’a complètement ignoré »

Points de vue :
Lorsqu’une personne rencontre un problème psy, posez-vous la question : a-t-elle un enfant ?
Si oui, quelque chose a-t-il été mis en place pour l’aider ?

Quelle est la place occupée par l’école dans la vie de l’enfant ? Est-ce un refuge, une source d’angoisse, etc.?

De façon neutre, sérieuse et légère mais pas désinvolte, vous pouvez lui demander s’il peut compter sur ses parents pour l’aider à telle ou telle activité (faire ses devoirs, suivre ses activités périscolaires, devenir garants d’un loyer, etc.)

Parmi les enfants entre 10 et 15 ans en Suisse, 7,9% sont des jeunes aidants
50'000 enfants sont concernés en Suisse

www.enfants-aidants.ch





- Visibilisation / média - témoiniages

- Finanicier / Soutiens



En pratique


collectifjad@mail.ch

Nous suivre :


Documents

#accompagnement       #accueil       #Action concrète       #bienveillance       #dialogue       #échange       #éducation citoyenne       #empathie       #isolement       #jeunesse       #justice       #militant       #participation des jeunes       #politique       #réfléxion       #résilience       #santé mentale       #témoignages       #YouthEngageCH      




Faire des films entre ados
Rien de 9 en 2019
LegalTech Open
LS.PARK / Inauguration de l'UrbanSkate de La Sarraz