À nous de jouer !

Soutien à la cause noire de Houston à Paris

Publié par
Radio Vostok

Par Charly, publié le 3 juin 2020
Voir l’article source sur Radio Vostok

Crédits photos : © Hybrid / Unsplash / 1er juin 2020

« Je ne peux pas respirer », ce sont les derniers mots prononcé par George Floyd, tué le 25 mai dernier à Minneapolis par un policier blanc lors de son interpellation. Des mots qui résonnent jusqu’à Paris ou on a la cruelle impression que l’histoire se répète. On se souvient de la mort d’Adama Traoré le 19 juillet 2016, noir, décédé lui aussi à la suite d’une interpellation par plaquage ventral.

Lire la suite

Par Charly, publié le 3 juin 2020
Voir l’article source sur Radio Vostok

Crédits photos : © Hybrid / Unsplash / 1er juin 2020

« Je ne peux pas respirer », ce sont les derniers mots prononcé par George Floyd, tué le 25 mai dernier à Minneapolis par un policier blanc lors de son interpellation. Des mots qui résonnent jusqu’à Paris ou on a la cruelle impression que l’histoire se répète. On se souvient de la mort d’Adama Traoré le 19 juillet 2016, noir, décédé lui aussi à la suite d’une interpellation par plaquage ventral.

LIRE AUSSI


Radio Vostok

A découvrir

Gemüse Kebab Genève

Jeunes Emissaires des droits de l'enfant (JEDDE)

Arts du bois en Suisse Romande

Cie Litnerak, projets vidéos "Absurd'Art'ité"