À nous de jouer !

La Terre d'un Fantôme

La nature est devant votre porte



Saviez-vous que la Suisse possède un véritable trésor dans ses forêts ? Nous avons la chance d’avoir, à quelques pas de chez nous, la présence d’un animal rare en Europe, le lynx. La présence de ce grand félin n’est pas un hasard, s’il a pu se réinstaller aujourd’hui en Suisse, c’est parce que l’environnement et les lois lui sont redevenus favorables. Et il n’est pas le seul à profiter de ces changements positifs ; les chamois et les chevreuils sont eux aussi de plus en plus nombreux sur notre territoire. Si bien que la Suisse, un pays conditionné par la présence humaine, retrouverait presque un air de terre sauvage.

Le projet « La Terre d’un fantôme » est né de ma passion pour la nature et de mon envie de partager sa beauté, ainsi que sa fragilité. Après plusieurs mois de pistage, j’ai acquis de bonnes connaissances sur une partie du territoire du lynx. Au travers des 4 saisons, je vous propose de suivre cet animal qui sera le fil rouge d’un documentaire sur la biodiversité du massif du Jura. En suivant le parcours du félin au court d’une année, le public pourra apprécier les richesses biologiques de cet environnement non loin de nos villes. Dans ce documentaire, on pourra aussi sentir le poids des saisons, qui modifie profondément la nature et le comportement de la faune. En effet, les animaux sauvages ne vivent pas mais ils survivent. Leur existence est une lutte perpétuelle contre les éléments et contre les pressions imposées par l’Homme. Je propose donc une vision large, d’un écosystème complexe, et souvent sous-estimé. Alors êtes-vous prêts à vous faire surprendre par votre propre pays ?

C’est la complexité de la nature qui fait sa beauté, mais il n’est pas toujours évident de l’appréhender dans sa globalité. Cependant, on protège principalement ce que l’on aime et on aime que ce que l’on comprend. Je propose donc de faire découvrir, grâce à de belles images, l’écologie de différentes espèces rares et le fonctionnement des écosystèmes qui leur permettent d’exister. Pourquoi réaliser un film ? Avec mon expérience de biologiste et de médiateur scientifique, je me suis rendu compte que le film est un outil puissant pour transmettre des messages sur une nature parfois difficile à observer. C’est pourquoi, je souhaite réaliser ce documentaire d’un format de 26 minutes. Ce format, plutôt court, permet d’atteindre un public non initier, mais reste suffisamment long pour transmettre un message de qualités. La nature suisse est magnifique, au même titre que les grandes plaines du Kenya ou les forêts tropicales de Bornéo. Lorsque l’on sait où regarder, on réalise qu’il est rarement nécessaire de voyager loin, pour attester de la grandeur de la vie sauvage. Ce documentaire sera le témoin d’une vie sauvage toute proche de chez nous, qui mérite notre intérêt.





Pour tourner les séquences nécessaires à ce film, je possède déjà une partie du matériel nécessaire. J’effectue actuellement les repérages avec des pièges caméras compact Browning et une caméra Canon Legria G40. Je possède également un drone DJI Mavic Pro pour les séquences aériennes et un stabilisateur DJI.  Cependant, dans l’objectif d’obtenir des vidéos de meilleure qualité, je souhaiterais acquérir des pièges photographiques reflex à détecteur de mouvement. Ce système me permettra de réaliser des séquences de type professionnel qui ajouteraient une autre dimension à mon projet. Malheureusement, mon budget actuel ne me permet pas d’investir dans ce type d’équipement, c’est pourquoi je réalise aujourd’hui cette demande. Le montant total reviendrait à 1’300fr.-, pour un équipement complet de caméra-piège provenant de la société camtraptions.com. J’ai l’espoir d’acquérir deux systèmes complets pour doubler mes chances de réaliser des images exceptionnelles de la faunes suisse. Le soutien de la fondation ETHIQUE ET VALEURS, ainsi que de la Ville de Genève, m’aiderait directement à réaliser ce rêve que j’ai de partager mes convictions et ma passion à une plus grande échelle. Ceci dans l’objectif de mieux comprendre et protéger la nature helvétique.



En pratique

4 rue de Strasbourg
1004 Lausanne

victor Ammann

victor.ammann92@gmail.com

0788419288

Nous suivre :


  « On protège ce qu'on aime, et on aime ce qu'on connaît » - Jacques Cousteau Alors pour moi m'engager signifie partager ce que je connais pour que par la suite, on le protège ensemble.


#agir       #amour       #animaux       #biodiversité       #bonne humeur       #communication       #conservation du patrimoine       #conversation       #court-métrage       #diversité       #écologie       #environnement       #festival       #film       #gratuité       #journalisme       #jura       #partage       #photographie       #pour les jeunes       #protection       #proximité       #résilience       #sensibilisation       #suisse       #visibilité      


 

Une rencontre avec un lynx en Suisse est un moment qui n’a pas de prix. Il faut pour cela connaitre la nature et, surtout, savoir prendre le temps de la contempler. Je suis un naturaliste passionné, et me donne corps et âme dans les projets que j’entreprends. La communication scientifique est selon moi capitale, pour partager avec le public des projets en lien avec la protection et la valorisation du patrimoine naturel. De plus, les réseaux sociaux sont amenés à prendre une place centrale dans la communication scientifique, l’éducation et la sensibilisation au développement durable. C’est pourquoi mes films sont diffusés gratuitement sur différente plateforme (YouTube : Victor_ammann Instagram : @Victor_ammann) toujours dans le but de sensibiliser le plus grand nombre de personnes. Je réalise ce projet pour sensibiliser le public par l’émerveillement, car j’ai dans l’espoir que si le public apprécie cette nature, il s’investira davantage dans sa protection.

En parallèle à la réalisation de ce film, et dans le but de promouvoir sa parution, des rencontres nature dans le Jura seront organisées. L’objectif est encore une fois de mettre en avant la biodiversité Suisse et sa protection. Dans le cadre de ces rencontres, des photographes, vidéastes, ainsi que des dessinateurs et des peintres, seront invités pour exposer leur travail au cœur de la forêt. De plus, des conférences avec des acteurs de la protection ainsi que des chercheurs travaillant actuellement sur différents projets sur le Jura proposeront des présentations de leur projet respectif. Le film « La terre d’un Fantôme » sera également projeter lors de cet évènement qui est programmé pour juillet 2021.



Grève du climat Genève
Image / illustration
Mozart'ella
Tricrochet - Programme Sensibilise
Cie Litnerak, projets vidéos "Absurd'Art'ité"