À nous de jouer !

Je me questionne sur la durée de vie des objets

ge-repare.ch

Pour réduire l’impact écologique et social de ta consommation et prolonger la durée de vie de te objets, tu peux :

Avant l’achat :
- te questionner sur la pertinence de l’achat : quel usage attendu des objets ? Pour quelle fréquence d’utilisation ?
- te renseigner sur les objets (qualité, impact social et environnemental de leur production) en consultant les sites web appropriés . Consulter par exemple : les tests comparatifs de la FRC - Fédération romande des consommateurs, les tests des associations membres du BEUC (le Bureau européen des unions de consommateurs), l’évaluation des entreprises de vêtements par Public Eye, l’évaluation des entreprises d’ordinateurs et de téléphones portables par Action de Carême et Pain pour le Prochain, le guide pour une consommation responsable du Service cantonal du développement durable,
- faire attention aux produits annexes (cartouches d’encre lors de l’achat d’une imprimante par exemple) : quelle durée ? quelle diversité de fournisseurs ? quels lieux d’achat ? quel prix ? quel impact social et environnemental ?
- consulter les conseils pratiques des réparateurs et réparatrices.

Pendant l’achat :
- privilégier les lieux où l’on peut recevoir un conseil professionnel (souvent les lieux qui réparent ont une bonne connaissance des produits et de leurs forces et faiblesses),
- demander si l’objet est démontable et réparable, s’il existe des pièces de rechanges commandables, si la gamme de produits évolue rapidement (par exemple pour la compatibilité des accessoires d’appareils photos),
- poser des questions sur la durée de la garantie (selon la loi, au minimum deux ans), sur l’existence d’un service après-vente, s’interroger sur la pertinence des extensions de garantie proposées parfois,
- privilégier des objets qui durent, qui sont réparables et qui sont produits de manière socialement et écologiquement responsable (si un prix élevé n’est pas toujours un gage de qualité, les objets très bon marché ne sont souvent pas durables),
- demander conseil sur l’entretien de l’objet (un bon entretien prolonge la durée de vie).

Quand l’objet n’est plus utilisé mais toujours utilisable :
- penser au don, au troc, à la revente pour permettre à quelqu’un d’autre de l’utiliser ; voir par exemples : les sites de dons d’objets (comme keep in use), les vide-grenier en ville de Genève de « la ville est à vous », les trocs dans le canton de Genève, les boutiques de vêtements de 2ème main (adresses dans le guide de l’Hospice général), les points "Solidarcomm" de collecte des téléphones portables.

Quand l’objet ne fonctionne plus :
- réparer l’objet (utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour trouver des réparateurs et réparatrices professionnel-le-s sur le territoire des communes de Bernex, Carouge, Grand-Saconnex, Lancy, Meyrin, Onex, Plan-les-Ouates et de la Ville de Genève),
- ne pas hésiter à questionner les réparateurs et réparatrices : l’objet est-il réparable ? à quel prix (demander un devis ; attention suivant la complexité, le devis est aussi payant),
- pour les objets difficilement transportables, tenir compte des conseils concernant le transport des objets ou le déplacement des réparateurs et réparatrices.

Quand l’objet ne fonctionne plus et n’est plus réparable :
- apporter l’objet chez les réparateur et réparatrices pour qu’ils et elles puissent récupérer les pièces qui fonctionnent encore (très utile pour les objets électriques et électroniques, les téléphones, l’informatique),
- recycler l’objet dans la bonne filière de récupération pour les déchets ménagers (en Ville de Genève, à Bernex, à Carouge, au Grand-Saconnex, à Lancy, à Meyrin, à Onex, à Plan-les-Ouates) ou pour les déchets encombrants (en Ville de Genève, à Bernex, à Carouge, au Grand-Saconnex, à Lancy, à Meyrin, à Onex, à Plan-les-Ouates).
ATTENTION : Les objets électriques, électroménagers et électroniques sont à rapporter chez un revendeur d’objets similaires (qui a l’obligation de les reprendre) ou dans les espaces de récupération cantonaux.

Source : https://www.ge-repare.ch/conseils-pratiques

ge-repare.ch

Pour réduire l’impact écologique et social de ta consommation et prolonger la durée de vie de te objets, tu peux :

Avant l’achat :
- te questionner sur la pertinence de l’achat : quel usage attendu des objets ? Pour quelle fréquence d’utilisation ?
- te renseigner sur les objets (qualité, impact social et environnemental de leur production) en consultant les sites web appropriés . Consulter par exemple : les tests comparatifs de la FRC - Fédération romande des consommateurs, les tests des associations membres du BEUC (le Bureau européen des unions de consommateurs), l’évaluation des entreprises de vêtements par Public Eye, l’évaluation des entreprises d’ordinateurs et de téléphones portables par Action de Carême et Pain pour le Prochain, le guide pour une consommation responsable du Service cantonal du développement durable,
- faire attention aux produits annexes (cartouches d’encre lors de l’achat d’une imprimante par exemple) : quelle durée ? quelle diversité de fournisseurs ? quels lieux d’achat ? quel prix ? quel impact social et environnemental ?
- consulter les conseils pratiques des réparateurs et réparatrices.

Pendant l’achat :
- privilégier les lieux où l’on peut recevoir un conseil professionnel (souvent les lieux qui réparent ont une bonne connaissance des produits et de leurs forces et faiblesses),
- demander si l’objet est démontable et réparable, s’il existe des pièces de rechanges commandables, si la gamme de produits évolue rapidement (par exemple pour la compatibilité des accessoires d’appareils photos),
- poser des questions sur la durée de la garantie (selon la loi, au minimum deux ans), sur l’existence d’un service après-vente, s’interroger sur la pertinence des extensions de garantie proposées parfois,
- privilégier des objets qui durent, qui sont réparables et qui sont produits de manière socialement et écologiquement responsable (si un prix élevé n’est pas toujours un gage de qualité, les objets très bon marché ne sont souvent pas durables),
- demander conseil sur l’entretien de l’objet (un bon entretien prolonge la durée de vie).

Quand l’objet n’est plus utilisé mais toujours utilisable :
- penser au don, au troc, à la revente pour permettre à quelqu’un d’autre de l’utiliser ; voir par exemples : les sites de dons d’objets (comme keep in use), les vide-grenier en ville de Genève de « la ville est à vous », les trocs dans le canton de Genève, les boutiques de vêtements de 2ème main (adresses dans le guide de l’Hospice général), les points "Solidarcomm" de collecte des téléphones portables.

Quand l’objet ne fonctionne plus :
- réparer l’objet (utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour trouver des réparateurs et réparatrices professionnel-le-s sur le territoire des communes de Bernex, Carouge, Grand-Saconnex, Lancy, Meyrin, Onex, Plan-les-Ouates et de la Ville de Genève),
- ne pas hésiter à questionner les réparateurs et réparatrices : l’objet est-il réparable ? à quel prix (demander un devis ; attention suivant la complexité, le devis est aussi payant),
- pour les objets difficilement transportables, tenir compte des conseils concernant le transport des objets ou le déplacement des réparateurs et réparatrices.

Quand l’objet ne fonctionne plus et n’est plus réparable :
- apporter l’objet chez les réparateur et réparatrices pour qu’ils et elles puissent récupérer les pièces qui fonctionnent encore (très utile pour les objets électriques et électroniques, les téléphones, l’informatique),
- recycler l’objet dans la bonne filière de récupération pour les déchets ménagers (en Ville de Genève, à Bernex, à Carouge, au Grand-Saconnex, à Lancy, à Meyrin, à Onex, à Plan-les-Ouates) ou pour les déchets encombrants (en Ville de Genève, à Bernex, à Carouge, au Grand-Saconnex, à Lancy, à Meyrin, à Onex, à Plan-les-Ouates).
ATTENTION : Les objets électriques, électroménagers et électroniques sont à rapporter chez un revendeur d’objets similaires (qui a l’obligation de les reprendre) ou dans les espaces de récupération cantonaux.

Source : https://www.ge-repare.ch/conseils-pratiques

A découvrir

Festival In Situ par Pop Up Mag

Genève Ville Vivante

Pop Up Mag

La Bicyclette Bleue