À nous de jouer !

Des abeilles heureuses grâce à la décroissance

Publié par
Radio Vostok

Par Charly, publié le 12 mai 2020
Voir l’article source sur Radio Vostok

Les abeilles auraient-elle profité de cette période de calme ? C’est bien ce que semble dire une apicultrice genevoise au micro de la RTS. En effet, cette année, la récolte de miel s’annonce miraculeuse. Alors que les abeilles affrontent de nombreux dangers comme la pollution, les produits chimiques ou les parasites, cette année 2020 devrait être exceptionnelle.

Bien sûr la météo et d’autres facteurs ont été favorables, mais c’est certain la réduction de la pollution, de la circulation et surtout la baisse du trafic aérien ont profité de manière indéniable à cette récolte de miel qui se comptera cette année en tonnes, contre seulement 500 kilos l’année dernière. Et cerise sur le gâteau (au miel) la première dégustation semble indiquer que non content d’être abondante cette récolte est un excellent millésime.

Autres bonnes nouvelles : une baisse des immatriculations de voitures et les Journées littéraires de Soleure qui passent au numérique.

Crédits photo : © İbrahim Özdemir / Unsplash

Par Charly, publié le 12 mai 2020
Voir l’article source sur Radio Vostok

Les abeilles auraient-elle profité de cette période de calme ? C’est bien ce que semble dire une apicultrice genevoise au micro de la RTS. En effet, cette année, la récolte de miel s’annonce miraculeuse. Alors que les abeilles affrontent de nombreux dangers comme la pollution, les produits chimiques ou les parasites, cette année 2020 devrait être exceptionnelle.

Bien sûr la météo et d’autres facteurs ont été favorables, mais c’est certain la réduction de la pollution, de la circulation et surtout la baisse du trafic aérien ont profité de manière indéniable à cette récolte de miel qui se comptera cette année en tonnes, contre seulement 500 kilos l’année dernière. Et cerise sur le gâteau (au miel) la première dégustation semble indiquer que non content d’être abondante cette récolte est un excellent millésime.

Autres bonnes nouvelles : une baisse des immatriculations de voitures et les Journées littéraires de Soleure qui passent au numérique.

Crédits photo : © İbrahim Özdemir / Unsplash

LIRE AUSSI


Radio Vostok

A découvrir

ASA Aide Senior Animaux

Concours national Eduki

Swissveg Romandie

Association Tou·te·x·s visibles